Profession de Foi

Persécutions en ISRAËL : ils sont juifs et croient en Jésus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Persécutions en ISRAËL : ils sont juifs et croient en Jésus

Message par manouche le Dim 15 Jan - 16:22

Persécution en ISRAEL, ils sont juifs et croient en Jésus. Entre 100 000 et 200 000 juifs messianiques sont dispersés partout dans le monde, selon le site internet Juifs pour Jésus. Les juifs messianiques, c'est-à-dire, qui croient en Jésus-Christ, ne sont pas toujours bien acceptés dans leur pays. Par exemple Yoyakim et sa femme subissent depuis 7 ans un réel rejet en Israël, de la part de juifs ultra-orthodoxes qui font partie de l'organisation "Gur Hassidim".
Source : http://www.zebuzztv.com/?buzz=ze-mag&...

https://www.youtube.com/watch?v=mSpRVvto5pk 45

manouche

Messages : 102
Date d'inscription : 10/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions en ISRAËL : ils sont juifs et croient en Jésus

Message par manouche le Dim 15 Jan - 16:23

Certains connaissent la vérité sur la véritable raison de la venue de Jésus Christ à Jérusalem. Pourquoi les juifs détestaient Jésus ? en le traitant de faux prophète, de faux messie. VOIR le Deutéronome 18:20 ET 21:22.
Dans les ruines d'un Temple de Salomon, une découverte dont les chevaliers ne surent trop que faire au début : Il s'agissait de lambeaux de fragments d'écrits hébraïques dont le contenu furent remis à l'érudit Etienne Harding qui en fit la traduction.

Les lambeaux d'écrits se trouvèrent être les fragments de rapports "d'eschaimins" juifs (espions) qui, mandatés par le clergé, relatèrent les agissements du "maudit Mamzer (fils de p...) JESUS "et" ses blasphèmes contre le Dieu d'Israël". Ce qu'on pouvait y lire était en complète contradiction avec l'enseignement prêché. Jésus-Christ avait traité symphoniquement le Dieu hébraïque "JAHWE" du nom de Satan et reproché aux Juifs d'avoir fait du diable leur Dieu unique (voir JAH Psaumes 116:19). De nettes traces se trouvent, entre autres, encore aujourd'hui dans l'Evangile de Jean du Nouveau Testament où JESUS dit au temple des pharisiens : "Vous avez pour Père le diable" (Jean 8:44).

Il faut essayer d'imaginer le choc qu'ils subirent. Le Dieu que l'Eglise désignait comme "Père du Christ" était selon les dires mêmes de Jésus, le diable qu'il était venu combattre sur Terre, le LUCIFER des juifs qui ont pris pour Père "éternel".
Des études de la Bible mirent rapidement en évidence que l'enseignement de Jésus et le prétendu "Ancien Testament" étaient à des pôles opposés et n'avaient rien à voir l'un avec l'autre. De plus, les Juifs n'appelaient jamais Dieu du nom de "Père" (Abba en Araméen) mais du nom de "YAHVE" (YHWH) = JAH/JEHOVAH et "EL SCHADDAI" était lu Scheitan "l'ange déchu" ! Schaddeim = la déchéance. l'Etern-EL le ELhoïm des juifs qui veut dire dieu(x) pluriel, alors QUE DIEU EST " EL" (au singulier).

An 1128, le petit groupe de templiers détenait déjà un secret : Il faut voir dans cette volonté qui voulaient seulement servir leur Seigneur Jésus-Christ et retrouver son véritable enseignement. Aucune agressivité ne les habitait, ils n'imputaient le mal à personne.
Ce fut Bernard de Clairvaux qui leur fit comprendre que leurs ambitions ne seraient pas payées d'amour en retour et qu'il serait sage de ne pas exprimer ouvertement ce qu'ils pensaient.

2 templiers découvrirent une vieille cachette des adeptes de Marcion dans ce qui restait des ruines du vieux Carthage. Ils y trouvèrent des fragments d'écrits originaux de Jean et Matthieu, un écrit "Ilu Aschera" sur l'enseignement de Jésus-Christ, mais aussi un vieil écrit comprenant un Credo texte d'une traduction grecque (copte) de l'Evangile de Jean (copie Apocalypse), car l'évangile est non signé, d'auteur inconnu. Marcion enseignait que Christ avait été l'incarnation de Dieu (semblable mais pas "DIEU" donc faux !) et pourrait très bien avoir écrit cet évangile sous la signature de "Jean ".
Pourtant Paul (VRAI consolateur du Christ) 50 ans auparavant (avant Marcion), dans ses lettres, a dit de ne prendre AUCUN évangile annoncé par 1 ange, sous peine d'être maudit.

Les 4 évangiles (luc - marc- matthieu et jean) datés entre l'an 70 et 150, sont venu qu'après ceux de Paul (entre 45 et 75) qui fut en vérité le 1er apôtre laissant des écrits sur le Christ, et a connu la plupart des apôtres et disciples du Nouveau Testament qu'il a formé.
Moïse reconnu par les Musulmans, étant de la même lignée que les fils d''Abraham Issac et Ismaël, le contact étroit avec l'ISLAM devient clair : même lois. Jésus avait annoncé aux hommes qu'il ne nécessitait aucune organisation religieuse vis-a-vis de Dieu.

Les templiers voulaient ensuite éliminer l'Eglise judéo-chrétienne romaine et ériger à sa place une communauté de foi digne de celle des premiers disciples du Christ, en excluant tout ce qui se rattachait à l'Ancien Testament et fausses doctrines catholiques (trinité).
Alors 1 "ordre dans l'ordre" se développa : 1 document parvint en haut lieu, transmis par des cercles maçonniques, car les (vrais) templiers ayant refusés de prendre part à la "croisade" vis-à-vis des cathares.
L'église catholique allaient procéder à l'anéantissement des templiers avec de fausses accusations. Il n'y a de nos jours plus rien des Templiers. Les loges maçonnique (à l'époque "temple") ont soumis le VATICAN aux adorateur de Lucifer et du Baphomet.

manouche

Messages : 102
Date d'inscription : 10/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions en ISRAËL : ils sont juifs et croient en Jésus

Message par manouche le Dim 15 Jan - 16:23

L'une des questions les plus courantes que nous recevons à Aish.com est la suivante : « Pourquoi les Juifs ne croient-ils pas en Jésus ? » Essayons donc d’en comprendre les raisons - nullement pour dénigrer les autres religions, mais plutôt pour clarifier la position juive.

Les Juifs n'acceptent pas Jésus comme étant le Messie parce que :

1. Jésus n'a pas accompli les prophéties messianiques.

2. Jésus n'a pas rempli les critères attribués au Messie.

3. Les versets bibliques se « référant » à Jésus sont des erreurs de traduction.

4. La croyance juive se fonde sur une révélation nationale.

Mais d'abord, quelques informations : Qu’est-ce que réellement le Messie?

Le mot « Messie » est la version française du mot Machia'h en hébreu, signifiant « oint ». Il se réfère généralement à une personne initiée au service de Dieu en étant ointe avec de l'huile. (Exode 29:7, Rois-1/ 1:39, Rois-2/ 9:3)

1) Jésus n’a pas accompli les prophéties messianiques.

Qu'est-ce que le Messie devait accomplir ? L'un des thèmes centraux de la prophétie biblique est la promesse d'un âge futur de perfection caractérisé par la paix universelle et la reconnaissance de Dieu. (Esaïe 2:1-4, 32:15-18, 60:15-18; Sophonie 3:9; Osée 2:20-22; Amos 9:13-15; Michée 4:1-4, Zacharie 8:23 , 14:9, Jérémie 31:33-34)

Plus précisément, la Bible explique que le Messie :

A. Construira le Troisième Temple (Ézéchiel 37:26-28).

B. Ramènera tous les Juifs en Terre d'Israël (Esaïe 43:5-6)

C. Introduira une ère de paix dans le monde, et mettra fin à toute haine, oppression, souffrance et maladie. Comme il est dit: «Un peuple ne tirera plus l'épée contre un autre peuple, et on n'apprendra plus l’art des combats. » (Isaïe 2:4)

D. Etendra la connaissance universelle du Dieu d'Israël, qui unifiera l'humanité comme une seule entité. Comme il est dit: «L’Eternel sera Roi sur toute la terre – en ce jour L’Eternel sera Un et unique sera Son nom" (Zacharie 14:9).

Si une personne ne peut remplir ne serait-ce qu’une de ces conditions, alors il ne peut être le Messie.

Du fait que personne n'ait jamais rempli les critères de description que donne la Bible de ce futur Roi, les Juifs attendent encore la venue du Messie. Tous ceux ayant voulu revendiquer ce titre, comme Jésus de Nazareth, Bar Kochba et Shabbtai Tzvi furent rejetés.

Les Chrétiens rétorquent que Jésus accomplira ceci lors de sa Résurrection. Les écrits juifs, eux, montrent que le Messie accomplira immédiatement ces prophéties ; dans la Bible il n’existe pas de concept de résurrection du Messie.

____________________

2) Jésus n'a pas rempli les critères attribués au Messie.

A. Le Messie comme prophète

Le Messie deviendra le plus grand prophète de l'histoire, venant se classer juste derrière Moïse. (Targoum - Isaïe 11:2; Maïmonide - Yad Techouva 9:2)

La Prophétie ne peut exister en Israël que lorsque sa terre sera habitée par la majorité de la population juive mondiale, ce qui n’a pas été le cas depuis l’an 300 de l’Ere Commune. A l'époque d'Ezra, lorsque la majorité des Juifs restèrent à Babylone, la prophétie prit fin avec la mort des derniers prophètes - Haggai, Zacharie et Malachie.

Jésus fit son apparition environ 350 ans après que la prophétie ait pris fin, et donc ne pouvait pas être un prophète.

B. Descendant de David

De nombreux passages prophétiques parlent d'un descendant du Roi David qui régnera sur Israël durant l'âge de perfection. (Esaïe 11:1-9; Jérémie 23:5-6, 30:7-10, 33:14-16; Ezéchiel 34:11-31, 37:21-28; Osée 3:4-5)

Le Messie doit descendre du côté de son père, du Roi David (voir Genèse 49:10, Esaïe 11:1, Jérémie 23:5, 33:17; Ezéchiel 34:23-24). La croyance chrétienne affirme que Jésus naquit de la Vierge, il n'avait pas de père - et ceci ne peut remplir le critère d’une descendance par son père du Roi David. (1)

Selon les écrits juifs, le Messie naîtra de parents humains et aura des attributs physiques normaux comme tout le monde. Il ne sera pas un demi-dieu, (2) et ne possédera pas de qualités surnaturelles.

C. Respect de la Torah

Le Messie conduira le Peuple Juif à respecter totalement la Torah. La Torah affirme que toutes les Mitsvot doivent et devront être respectées pour toujours. Aussi, dès qu’une personne se présente, souhaitant modifier la Torah, il est immédiatement identifié comme un faux prophète. (Deut. 13:1-4)

Tout au long du Nouveau Testament, Jésus contredit la Torah et affirme que ses commandements ne sont plus applicables. Par exemple, Jean 9:14 reporte que Jésus prépara une pâte, en violation du Shabbat, ce qui amena les Pharisiens à déclarer (verset 16) : «Il ne respecte pas le Shabbat! »

____________________

3) Les erreurs de traduction "se référant" à Jésus

Les versets bibliques ne peuvent se comprendre que par l’étude du texte original en hébreu - ce qui révèle de nombreuses incohérences dans la traduction chrétienne.

A. La naissance par la Vierge

L'idée chrétienne d'une naissance par la Vierge est dérivée du verset dans Isaïe 7:14 qui parle d’une "alma" enceinte qui donnera naissance à un fils. Le mot "alma" a toujours été traduit par jeune femme, mais les théologiens chrétiens vinrent des siècles plus tard, et le traduisirent par "vierge". La naissance de Jésus pouvait alors être conforme aux idées païennes du 1er siècle, qui pensaient que les mortels pouvaient être fécondés par des dieux.

B. Le Serviteur qui souffre

Le christianisme affirme que Esaïe - chapitre 53 se réfère à Jésus, quand il parle du «serviteur qui souffre».

En réalité, Esaïe 53 est la continuation directe du chapitre 52, décrivant l'exil et la rédemption du Peuple Juif. Les prophéties sont écrites utilisant la forme du singulier car les Juifs ("Israël") sont considérés comme une seule unité. Dans les textes juifs, Israël est appelé à plusieurs reprises, au singulier, le "Serviteur de Dieu" (Esaïe 43:8 voir). En fait, Isaïe ne mentionne pas moins de 11 fois dans les chapitres précédent le chapitre 53 que le Serviteur de Dieu est Israël.

Lu correctement, Esaïe - 53 décrit clairement [et ironiquement] le Peuple Juif comme étant « meurtri, écrasé et mené à l’abattoir comme des moutons» entre les mains des nations du monde. Ces descriptions sont utilisées dans les textes juifs pour décrire en détails et de manière imagée les souffrances du Peuple Juif (voir Psaume 44).

Esaïe - 53 conclut que lorsque viendra la rédemption du Peuple Juif, les nations reconnaitront et accepteront leur responsabilité pour le rôle qu’elles ont joué dans l’immense souffrance infligée aux Juifs et la mort de ces derniers.

______________________

4) La croyance juive se fonde uniquement sur une révélation nationale

Tout au long de l'histoire, des milliers de religions ont été créées par des individus, tentant de convaincre les gens qu'ils étaient les vrais prophètes de Dieu. Mais les fondements d’une religion basée sur une révélation personnelle sont excessivement fragiles, car il est impossible d’en vérifier la véracité. En effet, n'ayant pu entendre Dieu parler à cette personne, tous doivent la croire sur parole. Même si celui qui proclame avoir reçu une révélation personnelle, accomplit des miracles, cela ne prouve pas qu'il soit un vrai prophète. Tout ce que les miracles prouvent, - en supposant qu'ils soient authentiques, est qu'il dispose de certains pouvoirs. Cela n'a rien à voir avec sa revendication d’être reconnu comme prophète.

Le Judaïsme, contrairement à toutes les grandes religions du monde, n’est pas une religion se reposant sur des "revendications de miracles". En fait, la Bible dit que Dieu accorde parfois aux charlatans la possibilité d’accomplir des miracles, dans le seul but de tester la loyauté juive envers la Torah (Deutéronome 13:4).

Parmi les milliers de religions dans l'histoire de l’humanité, seul le Judaïsme repose sur une révélation nationale, Dieu parlant à une nation toute entière. Si Dieu s’apprête à lancer une religion, il est logique qu’Il l’annonce à tous, et pas uniquement à une seule personne.

Maïmonide déclare (Fondements de la Torah, ch. Cool:

Les Juifs n'ont pas cru en Moïse, notre maître, à cause des miracles qu'il a accomplis. Chaque fois que la croyance de quelqu'un est due à l’observation de miracles, il entretient des doutes dans son esprit, car il est toujours possible que ces miracles aient été réalisés grâce à la magie ou la sorcellerie. Les miracles accomplis par Moïse dans le désert étaient nécessaires, mais ne constituaient pas une preuve de sa prophétie.

Quel était donc alors le fondement de la croyance [juive]? La Révélation au mont Sinaï, que nous avons vu de nos propres yeux et entendu de nos propres oreilles, ne dépend pas du témoignage d’autrui ... comme il est dit, « Face à face, Dieu vous a parlé ... » La Torah dit aussi : « Ce n’est pas avec nos pères que l’Eternel a contracté cette alliance, c’est avec nous-mêmes, nous qui sommes ici, aujourd’hui tous vivants. » (Deut. 5:3)

Le Judaïsme n'est pas un ensemble de miracles. C'est l’expérience personnelle vécue par une nation dont furent témoins chaque homme, femme et enfant, présents au mont Sinaï voici 3.300 ans.

En attendant le Messie

Le monde a désespérément besoin de la Rédemption messianique. Si nous sommes pleinement conscients des problèmes de notre société, alors notre aspiration à la rédemption sera d’autant plus grande. Comme le dit le Talmud, l'une des premières questions posées à un Juif au Jour du Jugement est la suivante: «As-tu aspiré à l'arrivée du Messie? »

Comment pouvons-nous accélérer la venue du Messie? La meilleure façon est d'aimer l'humanité toute entière généreusement, de pratiquer les Mitzvot de la Torah (du mieux possible), et d’encourager les autres à faire de même.

Malgré sa morosité, le monde semble se diriger vers la Rédemption. Un signe apparent est que le Peuple Juif est revenu sur la terre d'Israël et l’a faite refleurir. En outre, on observe un retour spectaculaire vers la Torah et les traditions chez de nombreux jeunes.

Le Messie peut venir à tout moment, cela ne dépend que de nous. Dieu est prêt lorsque nous le sommes. Car, comme le dit le Roi David: "La Rédemption viendra aujourd'hui - si vous écoutez Sa voix."

NOTES

(1) En réponse, il est affirmé que Joseph adopta Jésus, et transmis sa généalogie par le biais de l'adoption. Il y a deux problèmes avec cette affirmation:

a) L’idée de transmettre sa ligne généalogique paternelle par adoption ne repose sur aucun fondement de la Torah. Un prêtre peut adopter un fils d'une autre tribu mais ce fils ne peut devenir prêtre par cette adoption.

b) Joseph n’aurait jamais pu transmettre par adoption une lignée qu’il ne possédait pas. Parce que Joseph descendait de Jéchonias (Matthieu 1:11) il subit la malédiction de ce roi qu'aucun de ses descendants ne pourrait jamais siéger en tant que roi sur le trône de David. (Jérémie 22:30; 36:30)

Pour résoudre ce difficile problème, les apologistes prétendent que Jésus lui-même descend du Roi David par sa mère, Marie, qui elle-même descendrait de David, comme cela est précisé dans le troisième chapitre de Luc. Il y a quatre problèmes fondamentaux avec cette affirmation:

a) Il n'existe aucune preuve que Marie descende de David. Le troisième chapitre de Luc retrace la généalogie de Joseph, pas de Marie.

b) Même si Marie descendait de David, cela n'aide pas Jésus, puisque l'affiliation tribale passe uniquement par le père, et non par la mère. Cf. Nombres 1:18; Esdras 2:59.

c) Même si la lignée se transmettait par la mère, Marie n'aurait pas été issue d'une famille messianique légitime. Selon la Bible, le Messie doit être un descendant de David par son fils Salomon (7:14 II Samuel; I Chroniques 17:11-14, 22:9-10, 28:4-6). On ne doit donc pas tenir compte du troisième chapitre de Luc qui décrit la lignée de Nathan, un des fils de David mais pas celle de Salomon. (Luc 3:31)

d) Luc 3:27 cite Shealtiel et Zerubabel dans sa généalogie. Ils apparaissent tous deux également dans Matthieu 1:12 en tant que descendants de Jéchonias qui fut maudit. Si Marie descendait d'eux, cela la disqualifierait en tant qu’ancêtre du Messie.

(2) Maïmonide consacre une grande partie du «Guide des Egarés » à l'idée fondamentale que Dieu est incorporel, ce qui signifie qu'Il n'assume aucune forme physique. Dieu est éternel, au dessus du temps. Il est infini, au-delà de l'espace. Il ne peut pas être né, et ne peut pas mourir. Dire que Dieu prend une forme humaine rend Dieu petit, diminuant à la fois Son unité et Sa divinité. Comme le dit la Torah: "Dieu n'est pas un mortel" (Nombres 23:19)

manouche

Messages : 102
Date d'inscription : 10/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions en ISRAËL : ils sont juifs et croient en Jésus

Message par manouche le Dim 15 Jan - 16:27

Il y @ le méchant & le gentil comme il y a le mal en soi @ apprendre a rejeter pour choisir le bien Smile

manouche

Messages : 102
Date d'inscription : 10/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Persécutions en ISRAËL : ils sont juifs et croient en Jésus

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum